http://contreordreinfirmier.free.fr/Site/index.php Contre Ordre Des Infirmiers (CODI)
Ce site a pour but de créer, soutenir, coordonner, developper les actions contre l'ordre infirmier en France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

lessive ordinale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Contre Ordre Des Infirmiers (CODI) Index du Forum -> Les nouvelles du front de l'ordre -> Suivi National
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
cedr1c
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2009
Messages: 1 826

MessagePosté le: Mar 4 Juin 2013 - 08:48    Sujet du message: lessive ordinale Répondre en citant

Citation:




(ou quand Borniche lave plus blanc !) à peine remis de ses émotions aux TGI de Paris et Marseille, l'oni est de nouveau sur la sellette – preuves à l'appui – et les soit disantes élucubrations ordinales d'insultes et de diffamations font pâle figures à côté de ce qui suit : dans une lettre datée du 27 mai 2013, dont RESILIENCE a été informé, on apprend que la première présidente de l'ordre, virée de son siège par l'actuelle équipe de bras cassés, a été démissionnée d'office (???) de ses mandats ordinaux … pour cause de non paiement de cotisation annuelle 2012, ce que madame Leboeuf dément formellement, preuves à l'appui … pleine de détails aussi croustillants les uns que les autres, cette lettre de deux pages adressée à la présidente du croi francilien est agrémentée de menaces de plaintes devant le tribunal administratif ... d'autres informations recueillies, là aussi de sources sûres, font état de la « démission d'office » du président du croi Alsace, pour « rébellion interne » à la ligne Bornichienne, l'ex président Streicher ayant, entre autre, refusé de constituer une chambre régionale disciplinaire infirmière arguant du fait que la justice du peuple était tout à fait capable de juger des litiges infirmiers … toujours de sources plus que concordantes, nous apprenons la démission d'office (çà devient une habitude !) d'un conseiller ordinal national, particulièrement indiscipliné, grand pourvoyeur de fuites ordinales, au motif qu'élu sur le quota parisien et ayant déménagé dans le sud de la France, il n'aurait plus à siéger dans la capitale … l'intéressé ayant appris sa disgrâce lors d'un entretien récent avec la secrétaire générale adjointe de l'ordre … a promis de pratiquer la politique de la terre brûlée, le président Borniche aurait donc des soucis à se faire … RESILIENCE ayant déjà reçu semble t-il, à plusieurs reprises, des informations de ce personnage ... n'en déplaise, les faits cités ci-dessus viennent, une fois de plus, corroborer les affirmations de RESILIENCE sur la gouvernance, opaque, farfelue et mafieuse de l'ordre infirmier … sur les méthodes discutables d'un ordre infirmier qui n'a toujours pas produit ses bilans, notamment financiers, du précédent exercice annuel de … 10 mois …  pour mémoire, le président Borniche a décidé d'organiser les premières élections « à l'envers » de l'Histoire de France en commençant par renouveler en novembre prochain la tête de la pyramide ordinale infirmière prolongée par décret en novembre 2011, sur une base régionale et départementale, illégale et illégitime, non ré élue depuis plus de deux années,  afin de satisfaire à ses exigences, il est devenu cristallin qu'il est préférable de faire la grande lessive et d'éliminer les toujours possibles obstacles avant de procéder à ce coup d'État – validé par le Conseil d'État (?) - que RESILIENCE a bien l'intention d'empêcher par tous les moyens … compte tenu des récentes décisions de justice à Nanterre qui a débouté l'onpp à deux reprises de ses plaintes contre un pédicure résilient, à Paris qui a décidé de débouter l'oni de sa plainte contre la FNI et de ne retenir qu'une possible amende de 38 euros contre son président, de débouter – toujours à Paris – l'oni contre RESILIENCE pour ne condamner son secrétaire général qu'à 1 euro symbolique et à une amende de 50 euros assortie du sursis, à Marseille où dans l'attente du délibéré du 05 juillet 2013, le procureur a qualifié les propos reprochés au secrétaire général de RESILIENCE de « limites autorisées dans la liberté syndicale », le pouvoir politique doit maintenant prendre les décisions qui s'imposent et respecter, par la même, ses engagements de campagne électorale ! avec ou sans cotisation, l'ordre infirmier c'est NON ! RESILIENCE – 20 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg. 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 4 Juin 2013 - 08:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Contre Ordre Des Infirmiers (CODI) Index du Forum -> Les nouvelles du front de l'ordre -> Suivi National Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template