http://contreordreinfirmier.free.fr/Site/index.php Contre Ordre Des Infirmiers (CODI)
Ce site a pour but de créer, soutenir, coordonner, developper les actions contre l'ordre infirmier en France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

le député de la semaine ...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Contre Ordre Des Infirmiers (CODI) Index du Forum -> Les renforts -> Partis et personalités politiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
seringuelectrique
Confirmé
Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2009
Messages: 3 677
Localisation: Alsace, ex-Réunion
Masculin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 6 Oct 2010 - 08:49    Sujet du message: le député de la semaine ... Répondre en citant

le député de la semaine ...
par seringuelectrique Aujourd'hui à 8:45
dans le cadre de nos actions contre le beurk et comme nous ne serons jamais à court d'idées sur ce sujet de la lutte contre beurkienne, nous vous proposons de cibler un député et/ou un sénateur par semaine ...

ceci afin de le "remercier" de son soutien apporté au beurk d'une quelconque manière que ce soit ...

donc afin de remercier le député ultra libéral Mariani, d'avoir proposé et d'avoir voté la loi instaurant le beurk en 2006, d'avoir posé de nombreuses questions pro ordinales depuis quelques mois et surtout d'avoir posé pas moins de 10 questions écrites hier mardi à la ministre sur la réorganisation des filières paramédicales ...

voici de quoi vous défouler : tmariani@assemblee-nationale.fr

à vue et sans aucune sommation virtuelle


le prochain sur la liste sera Xavier ... qui ne perd rien pour attendre ...l
_________________
Avec ou sans cotisation l'ordre infirmier c'est non !
http://syndico.exprimetoi.net
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 6 Oct 2010 - 08:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
seringuelectrique
Confirmé
Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2009
Messages: 3 677
Localisation: Alsace, ex-Réunion
Masculin Lion (24juil-23aoû) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 6 Oct 2010 - 11:50    Sujet du message: le député de la semaine ... Répondre en citant

résistance à l'ordre infirmier ...‏
09:44

De : hugues dechilly (huguesdechill)
Envoyé : mercredi, 6. octobre 2010 09:44:40
À : tmariani@assemblee-nationale.fr




Monsieur le député,


vos positions récurrentes en faveur de l'instauration puis de l'installation et enfin de la soumission des professionnels de santé (dont je suis depuis plus de 18 ans) à un ordre infirmier sont devenues particulièrement indigestes ...

Je ne vous conteste pas le droit bien légitime d'exprimer vos opinions en la matière, nous sommes en démocratie, ce que vous avez - vous élu du peuple - un peu déjà oublié me semble t-il.

En effet, malgré vos coups de boutoirs successifs en faveur de l'ordre infirmier et ceux de vos collègues dont certains font désormais machine arrière, une très forte majorité de mes collègues infirmiers (tous modes d'exercice confondus) rejette et rejettera quoiqu'il puisse arriver cet ordre infirmier dont nous ne voulons pas ...

En démocratie, monsieur Mariani, 90% de plus de 500 000 professionnels infirmiers çà compte, ce qui n'a pas l'air d'être le cas pour vous.

En démocratie, monsieur Mariani, l'ultra libéralisme dont vous vous réclamez fait la part belle aux plus forts ... Dans cette histoire les plus forts et les plus nombreux sont les opposants à l'ordre infirmier, ne vous en déplaise ...

En démocratie, monsieur Mariani, les électeurs ont toujours le dernier mot (malgré les combines politiciennes à géométrie variable) et comme pour les récentes élections régionales ayant valeur de test national (selon vos propres termes) vous allez en 2012, vous et vos amis vous reprendre une sacré veste tant vos positions et votre groupe politique sont mauvais en Politique (avec un grand P, vous l'aurez remarqué), je dois reconnaître il est vrai que vos adversaires républicains ne sont pas meilleurs ... ce qui laisse - une fois de plus (une fois de trop ?) - un boulevard aux extrémistes de droite dont vous êtes semble t-il assez proche des idées notamment en matière de sécurité, ceci explique donc peut être cela ...

Monsieur le député, les infirmières et infirmiers sont aussi électeurs, ils ne sont pas dupes et ils sauront - n'en doutez déjà plus - vous remettre à votre place le moment venu ...

Certains de nos collègues pédicures ou kinés sont traînés devant les tribunaux comme des voyous par vos amis ordinaux, somme toute bien ordinaires, pour refus de mettre le petit doigt sur la couture du pantalon ordinal et ultra libéral dont vous préconisez l'avènement.

Ces hommes et ces femmes courageux - comme moi infirmier au service de la population - ne reculeront pas, jamais !

Monsieur Mariani, s'il vous reste un peu de conscience Politique à défaut de manquer de combines politiciennes, vous saurez faire machine arrière et reconnaître votre erreur sur le sujet, il n'y a pas de honte à cela, vous en sortiriez même grandi politiquement. Nous saurions même en tenir compte.

Je n'oublies pas non de vous rappeler (le temps passe si vite) les quelques 10 questions écrites publiées hier sur le site de l'assemblée nationale, question adressées à madame Bachelot Narquin, questions qui vont toutes dans le même sens de la désorganisation des structures paramédicales de formation initiale ...

Même votre collègue Dupont Aignan, pourtant réputé libéral, se soumet lui aussi à la volonté du peuple infirmier, lui qui était plus que convaincu de la nécessité d'un ordre infirmier vient de nous adresser des courriers dans lesquels il reconnaît son erreur d'analyse, il faut dire que les méthodes des ordinés pour essayer d'arracher la publication - à madame la Ministre de la Santé - de textes au Journal Officiel ne manquent pas de culot !


Monsieur le député Mariani, recevez mes salutations républicaines et démocrates.


Hugues Dechilly, infirmier diplômé d'Etat.



PS : vous trouverez en pièce jointe, la toute récente lettre envoyée par notre syndicat professionnel à monsieur le Président Copé, sur ce sujet.
_________________
Avec ou sans cotisation l'ordre infirmier c'est non !
http://syndico.exprimetoi.net
Revenir en haut
MSN
aglae
Confirmé
Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 697
Localisation: sous la pluie
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 6 Oct 2010 - 15:19    Sujet du message: le député de la semaine ... Répondre en citant

et il récidive aujourd'hui :

 
Citation:

13ème législature
Question N° : 83343 de M. Thierry Mariani ( Union pour un Mouvement Populaire - Vaucluse )

Question écrite
Ministère interrogé > Santé et sports
Ministère attributaire > Santé et sports
Rubrique > professions de santé
Tête d'analyse > infirmiers
Analyse > code de déontologie. décret. publication
Question publiée au JO le : 06/07/2010 page : 7507

Texte de la question
M. Thierry Mariani attire l'attention de Mme la ministre de la santé et des sports sur la publication du décret portant code de déontologie des infirmiers. En vertu de la loi du 21 décembre 2006 et après confirmation par la loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l'hôpital et relative aux patients à la santé et aux territoires, il est prévu un code de déontologie des infirmiers préparé par le conseil national de l'ordre des infirmiers puis édicté sous la forme d'un décret en Conseil d'État. Ce code revêt une importance capitale pour la profession infirmière qui souhaite se doter de règles précises fixant les devoirs des infirmiers envers leurs patients mais également leurs devoirs entre eux-mêmes ou envers les autres professionnels de santé. Il est nécessaire que des règles actualisées soient établies car l'exercice infirmier a connu des évolutions majeures parallèlement à celles que notre système de soins a pu connaître depuis ces dernières années. Le code de déontologie permettra par ailleurs à l'ordre de remplir sa mission fondamentale de garantie du respect des principes éthiques de la profession infirmière en ouvrant aux professionnels la voie d'une procédure de conciliation ainsi que la possibilité que soient portées devant les chambres disciplinaires les affaires les concernant. Pourtant, à ce jour, et bien que le projet de code de déontologie des infirmiers ait été remis depuis plusieurs mois aux services du ministère de la santé, ce décret n'est toujours pas publié. Il lui demande en conséquence de bien vouloir lui indiquer les mesures que compte prendre le Gouvernement pour que soit publié dans les meilleurs délais ce décret d'application de la loi du 21 décembre 2006 et édictant le code de déontologie des infirmiers.

Texte de la réponse


Revenir en haut
jam
Confirmé
Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2009
Messages: 491
Localisation: Côte d'Or
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Oct 2010 - 17:35    Sujet du message: le député de la semaine ... Répondre en citant

Eh bien il a droit à son mail:

Citation:
Monsieur le député

Vous avez récemment apporté votre soutien à l'ordre des infirmiers, par le biais de questions écrites à Madame la Ministre de la Santé, demandant la publication du code de déontologie réalisé par l'ordre infirmier.

Il me semble que vous avez été influencé par le lobbying effectué par l'ordre, car ce code est similaire à celui existant déjà, il est donc superflu de le publier, à moins de vouloir légitimer et soutenir l’ordre infirmier.

En effet, les infirmières bénéficient déjà d’un code de déontologie et d’un décret de compétence ; notre profession est supervisée par la Haute Autorité de Santé et représentée dans le Haut Conseil des Professions Paramédicales ; en tant que salariées, nous bénéficions d’un encadrement continu de notre pratique et si nécessaire de conseils de discipline.

Vous ne pouvez ignorer que la majorité (90%) des infirmiers rejette cet ordre.

Cette majorité faisant également partie de votre électorat, je vous demande d'être à son écoute et, comme nombre de vos collègues députés, de soutenir la proposition de loi du député Bur, qui suggère de dispenser les infirmiers salariés de l'adhésion à l'ordre.

En espérant que vous serez sensibles à mes arguments, je vous prie d'agréer, Monsieur le député, l'expression de ma haute considération.

J...........

Membre du syndicat RESILIENCE

RESILIENCE - syndicat infirmier contre l’ordre
Revenir en haut
necronomicon
Confirmé
Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 719
Localisation: Région Centre
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Jeu 7 Oct 2010 - 08:02    Sujet du message: le député de la semaine ... Répondre en citant

Courriel envoyé le 6 :

le 6/10/2010


à Monsieur Thierry Mariani
Député du Vaucluse






Monsieur le député,

vous avez été co-signataire du projet de loi ayant abouti à la création de l’ordre des infirmiers en l’absence de toute concertation avec les intéressés, exception faite de certains syndicats d’infirmiers libéraux qui ne représentaient qu’eux-mêmes.

Cet ordre qu’il semble que vous défendiez fortement, est aujourd’hui refusé par près de 90% des professionnels (environ 400000 personnes) qui ne sont pas inscrites et bien sûr qui n’ont pas cotisé. Infirmier moi-même depuis plus de 30 ans, je milite ardemment contre cet organisme afin d’en obtenir la disparition.

Il est donc incompréhensible que vous persistiez à soutenir l’ordre infirmier qui, ne portant aucun intérêt aux professionnels (à part leurs éventuelles cotisations), ne fait que poser des problèmes à ceux-ci, s’étant même risqué à les menacer d’exercice illégal car non inscrits au tableau.

Cet ordre est inutile, honteusement dépensier en ces périodes de rigueur à venir (22 millions de prêts en cours), menaçant et créareur de problèmes aux infirmiers qui en ont déjà un grand nombre (conditions de travail, pénurie, salaires, changement de catégorie pour les fonctionnaires, retraites et j’en passe).

Il est temps d’en finir avec l’ordre infirmier, et ce que vous avez contribué à faire, il est dans votre pouvoir de le défaire en votant l’abrogation de la loi du 21 décembre 2006 portant création de l’ordre des infirmiers.

En vous remerciant de l’attention que vous porterez à ma demande, je vous prie de recevoir, Monsieur le député, mes respectueuses salutations.








RESILIENCE
syndicat infirmier contre l’ordre


et bonus le 7 :


le 7/10/2010


à Monsieur Thierry Mariani
Député du Vaucluse






Monsieur le député,


j’ai l’honneur de vous faire parvenir en pièce jointe le fameux code de déontologie des infirmiers, concocté par l’élite de ceux-ci, à savoir les responsables de l’ordre des infirmiers.

Il est plus que probable que vous ayiez été victime de leur lobbying forcené en posant à la ministre la question que les ordinnés ont eux-mêmes rédigés.

Avec quelques collègues infirmiers, soignants, prodiguant habituellement des soins (à la différence des cadres de santé et autres enseignants, installés nombreux au sein de l’ordre), nous avons analysé ce code : il en ressort un travail d’une extrême médiocrité, mal rédigé, abusant du plagiat de ce qui existe, composé d’inepties et d’articles liberticides et faisant la part belle à la pratique libérale.

Vous demandez les décrets d’application de la loi du 21 décembre 2006 afin d’édicter ce code ; les infirmières et les infirmiers de notre pays ne veulent ni de cet ordre et ni de ce code : elles et ils sont 90% à être non inscrits et à n’avoir pas cotisé.

Nous ne sommes pas des moutons et savons même voter et manifester ; et nous sommes 400000 !

Il est grand temps de mettre fin à cette mascarade ordinale et d’abroger cette loi qui n’aurait jamais dû voir le jour si, pour une fois, on avait demandé l’avis des personnes véritablement concernées.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Député, mes respectueuses salutations.







RESILIENCE
syndicat infirmier contre l’ordre
Revenir en haut
cyrano
Kiné résistant
Kiné résistant

Hors ligne

Inscrit le: 09 Avr 2009
Messages: 114
Localisation: nontron
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 7 Oct 2010 - 16:01    Sujet du message: le député de la semaine ... Répondre en citant

Posté hier soir, comme quoi les grands esprits se rencontrent :

Monsieur le Deputé

Vous avez été il y a quelque temps un des initiateurs des lois portant création des ordres paramédicaux. Ces structures corporatistes, autistes, unilatéralement légalistes (je veux dire qu'elles exigent de leurs "administrés" potentiels qu'ils se conforment à la loi plus qu'elles ne le font elles-mêmes, témoin par exemple les irrégularités dans la constitution des bureaux, où sévissent nombre de cadres n'ayant plus de pratique de soin, contrairement au règlement qui préside à cette constitution), ces structures méprisantes et autoritaires au point de traîner devant les tribunaux, comme de vulgaires malfrats, des praticiens dont le seul tort est d'être assez perspicaces pour refuser d'être rackettés, ces structures dispendieuses au point de s'installer dans des locaux hors de prix (rue de Réaumur pour un loyer de 50 000 euros mensuel en ce qui concerne le CNOMK !) ou de financer une campagne de réclame (encore le CNOMK) laborieusement raccoleuse, d'ailleurs remarquée et ironiquement distinguée par une association féministe (cautionnée par Mme Bachelot elle-même en son temps), ces structures donc n'ont jamais emporté l'adhésion des professionnels concernés : infirmiers ou masseurs-kinés n'ont partcipé au vote de leurs bureaux qu'à moins de 15 p cent ! J'ajoute que près de 450 000 IDE pratiquent vis à vis de leur inscription une inertie silencieuse pour le moment mais bien réelle, ce qui met l'ONI en grande difficulté financière. Quant aux masseurs-kinés, s'ils ont été plus nombreux à s'inscrire, c'est que le CNOMK est plus ancien et a réussi peut-être à formater les contingents de nouveaux pratiquants, mais surtout c'est bien plus par crainte, en tant que majoritairement libéraux et donc isolés dans leur pratique. Les salariés restent à ce jour majoritairement opposants.
Il est temps de faire cesser cette imposture. Il est temps de laisser la proposition de loi de Mr BUR, visant à rendre l'inscription facultative pour les salariés, faire partie rapidement de l'ordre du jour pour examen par l'Assemblée. Il est temps de vous soucier de l' électorat potentiel que représentent plus de 500 000 professionnels responsables et excédés. Puissiez-vous faire preuve d'assez de perspicacité pour reconsidérer votre position.
Recevez, monsieur le Député, mes citoyennes et respectueuses salutations
_________________
Le désordre, c'est l'ordre, moins le pouvoir
(Leo Ferre)
Revenir en haut
necronomicon
Confirmé
Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 719
Localisation: Région Centre
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Jeu 7 Oct 2010 - 18:12    Sujet du message: le député de la semaine ... Répondre en citant

Okay
Revenir en haut
jam
Confirmé
Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2009
Messages: 491
Localisation: Côte d'Or
Féminin

MessagePosté le: Jeu 7 Oct 2010 - 18:51    Sujet du message: le député de la semaine ... Répondre en citant

l'élu de la semaine est vraiment gâté, les autres vont être jaloux!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:13    Sujet du message: le député de la semaine ...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Contre Ordre Des Infirmiers (CODI) Index du Forum -> Les renforts -> Partis et personalités politiques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template