http://contreordreinfirmier.free.fr/Site/index.php Contre Ordre Des Infirmiers (CODI)
Ce site a pour but de créer, soutenir, coordonner, developper les actions contre l'ordre infirmier en France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Médecins hospitaliers et travail de nuit

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Contre Ordre Des Infirmiers (CODI) Index du Forum -> La ligne de Front -> Divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
necronomicon
Confirmé
Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2009
Messages: 719
Localisation: Région Centre
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mar 31 Aoû 2010 - 15:28    Sujet du message: Médecins hospitaliers et travail de nuit Répondre en citant

Les médecins hospitaliers revendiquent des prises en compte qui nous concernent aussi....
http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/08/31/les-medecins-hospitaliers-…
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 31 Aoû 2010 - 15:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Norma Colle
VIP
VIP

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 1 798

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 00:04    Sujet du message: Médecins hospitaliers et travail de nuit Répondre en citant

source hospimédia

Citation:
RetraiteLes praticiens réclament des négociations spécifiques sur la pénibilité
24.06.10 - 16:31 - HOSPIMEDIA

Alors que le ministère du Travail vient d'annoncer des ouvertures possibles sur la prise en compte de la pénibilité, plusieurs organisations syndicales représentatives des professionnels de santé réclament l'ouverture de négociations spécifiques à leur métier.

Neuf syndicats* de praticiens hospitaliers représentant des spécialités et statuts fortement impliqués dans la permanence des soins hospitalière interpellent ainsi le président de la République dans une lettre ouverte. Ils estiment passer entre 4 et 5 années minimum de leur carrière en travail de nuit ou de week-end, écrivent-ils. D'où leur exigence de mettre en place sans délai des négociations sur la pénibilité liée au travail de nuit des praticiens. Dans le cadre d'un dialogue constructif, ils souhaitent exposer certaines propositions. Ils suggèrent par exemple qu'au-delà de 1000 nuits travaillées, on ne pourrait pas imposer au médecin de travailler plus de 160 trimestres ou le praticien obtiendrait des compensations.

L'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) refuse elle aussi la définition retenue par le gouvernement de la pénibilité. Le texte actuel prévoit en effet que "seuls les salariés physiquement usés seront reconnus comme des victimes de la pénibilité du travail" et seront "autorisés à prendre une retraite anticipée" avec une usure "certifiée par un médecin" d’un taux minimal d’invalidité de 20%, rappelle l'AMUF. L'association réclame également l'ouverture de négociations.

En ce jeudi de grève, un taux de participation dans la fonction publique hospitalière de 12,5% était annoncé par la DGOS à la mi-journée, dont 11% dans les CHU et 8% à l'Assistance publique – hôpitaux de Paris (AP-HP).

De son côté, la fédération FO Services publics et de Santé interpelle en particulier les femmes, qu'elle estime durement touchées par le projet gouvernemental de réforme des retraites. Le syndicat déplore notamment la remise en cause de la possibilité de départ anticipé pour les fonctionnaires mères de 3 enfants et ayant 15 ans de service. Dès le 13 juillet 2010, ce droit sera amoindri pour disparaître complètement après le 1er janvier 2012, rappelle le syndicat. Une mesure selon lui "scandaleuse" qui peut inciter les femmes à faire "un choix précipité sans connaître la loi définitive".

P.H.

* Collégiale PU-PH d'anesthésie-réanimation, Fédération des praticiens de santé (FPS), SAMU-Urgences de France, Syndicat national des médecins anesthésistes-réanimateurs non universitaires (SMARNU), Syndicat national des pédiatres en établissement hospitalier (SNPEH), Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs – élargi (SNPHAR-E), Syndicat national des médecins et praticiens salariés des hôpitaux et établissements de soins privés (SNMRHP), Syndicat national des gynécologues-obstétriciens de France (SYNGOF).
Revenir en haut
Norma Colle
VIP
VIP

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 1 798

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 00:12    Sujet du message: Médecins hospitaliers et travail de nuit Répondre en citant

Citation:
révenir la pénibilité du travail de nuitUn curriculum laboris et un seuil de pénibilité nécessaires, selon le SNPHAR
17.08.10 - 11:36 - HOSPIMEDIA

Nous ne sommes que mi-août mais c'est déjà la fin de la trêve estivale pour le Syndicat national des praticiens anesthésistes-réanimateurs élargi (SNPHAR-E). Outre une participation à la grève du 7 septembre, le syndicat appelle en effet les médecins hospitaliers à faire entendre leurs voix dès le 1er septembre par des actions ciblées. "La pénibilité du travail de nuit ne peut être gommée, ni résumée à un hypothétique et scandaleux handicap mesuré à 20%. Les conséquences sur la santé à long terme doivent être prises en compte dans la réforme des retraites", estiment ses représentants dans un communiqué. Ils ont en effet établi une revue bibliographique du retentissement sur la santé du travail de nuit, corroboré par le récent rapport du conseil économique, social et environnemental (lire notre brève du 11/08/2010). Ils y listent notamment 17 conséquences reconnues sur la santé du travail de nuit ou posté, tels que les troubles du sommeil, le syndrome métabolique, l'infarctus du myocarde... Et ils rappellent que l'altération de la santé se révèle en général après la retraite. Ils proposent dès lors de constituer "un curriculum laboris, prospectif et rétrospectif, qui prenne en compte les permanences sur place et les déplacements en astreinte" et de "fixer un seuil de pénibilité du travail de nuit, à partir duquel il existe un risque sur la santé". Ils préconisent aussi qu'au-delà de 1000 nuits travaillées ou à partir de 60 ans, le médecin puisse bénéficier de compensation ou d'aménagements de carrière.
Revenir en haut
Norma Colle
VIP
VIP

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 1 798

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 00:19    Sujet du message: Médecins hospitaliers et travail de nuit Répondre en citant

1000 nuits sur sa carrière....donc si on compte 14 nuits par mois à temps plein sur 10mois (je retire 6 semaines de Congés+15 jours RTT globalement) il faudrait faire pour un IDE grosso-modo 7 ans de nuits.....pensez-vous que les médecins défendent notre pénibilité sur autant de nuits à travailler?
Un certain nombre de médecins hospitalier (surtout les grands chefs! qu'on ne dérange qu'au cas de nécessité absolue) sont effectivement de garde la nuit....mais dans leur lit à la maison ....ce qui n'est pas le cas de l'IDE sur le pont toute la nuit!
Même les internes qui sont de garde la nuit ont le droit à une chambre pour dormir.....alors certaines fois ils bossent, certaines fois ils dorment surtout quand ce sont "des" qui ne répondent pas à leur bip ou qui ne veulent pas se déplacer...
Pour l'IDE pas de lit et parfois même pas de fauteuil car le cadre ne veut pas de relâche dans le travail
Revenir en haut
aglae
Confirmé
Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 697
Localisation: sous la pluie
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 1 Sep 2010 - 10:46    Sujet du message: Médecins hospitaliers et travail de nuit Répondre en citant

 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:12    Sujet du message: Médecins hospitaliers et travail de nuit

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Contre Ordre Des Infirmiers (CODI) Index du Forum -> La ligne de Front -> Divers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template